Retour
Bike Experience Bike Tasting interview Biker

Comment as-tu découvert Bike Experience ?

Tout simplement par un événement Facebook. Je cherchais un cours pour enlever les petites appréhensions, et j’ai trouvé un Bike Tasting. Alors je me suis inscrite et j’ai suivi la formation en juillet.

Comment te déplaces-tu en ville ?

En mêlant les transports en commun et le vélo. Je l’utilise quotidiennement mais j’utilise le train aussi car les distances sont longues et j’habite à côté d’une gare.

Que représente le vélo pour toi ?

Première chose : la liberté. On est libre de nos mouvements. Je suis responsable de moi, sur la route, j’aime bien ce sentiment, je prends ma vie en main ! J’ai aussi plus de contacts humains grâce au vélo, plus qu’en transport en commun en tout cas. A vélo, je regarde les piétons en les laissant passer, les conducteurs aussi, et je peux m’arrêter plus facilement si il y a quelque chose sur mon trajet : un magasin, une fête de quartier…

Comment t’es-tu mise au vélo ?

Alors, le vélo est moi, c’est pas vraiment parti sur un bon pied, j’ai appris sur le tard,. Je n’avais pas forcément l’équilibre au début. Et puis en 2015, lors d’un séjour au Canada, j’ai commencé. Quand je suis revenue en Belgique, je n’ai plus arrêté !

Quel est ton ressenti de rouler à Bruxelles ?

Au début, avec la circulation, c’était difficile. Les gens ont une manière de conduire assez « sportive » à Bruxelles mais j’ai réussi à trouver ma place. J’ai beaucoup moins peur.

Quels sont les conseils que tu donnerais à quelqu’un qui veut s’y mettre ?

Si c’est quelqu’un qui a déjà l’habitude de rouler, je dirai simplement « n’aie pas peur », il faut juste se lancer. Je dirais aussi qu’il faut se rendre visible. Pour les personnes qui sont plus hésitantes, ou qui n’ont pas l’habitude, je conseillerais de suivre la formation Bike Experience et de continuer avec un Coach !